Catégories
Blog

Élections à Kiev 2012 ou comment Partsaladce ne paie pas pour le travail des membres de la commission

Il n’y a pas si longtemps, des élections législatives ont eu lieu en Ukraine. Il était nécessaire d’élire des députés à la Verkhovna Rada et des députés par districts. Le combat n’était pas une blague.

Soit dit en passant, ce fut probablement l’une des élections les plus difficiles depuis 2005. Oh dommage que l’organisation soit boiteuse. Mais c’est la chance.

Peu de gens se sont rendus aux urnes, environ 60% de ceux qui figuraient sur les listes. Comme d’habitude, il y avait ceux qui n’étaient pas sur les listes. Ils ne sont pas sur les listes d’année en année, c’est-à-dire que pour voter, vous devez entrer dans une liste supplémentaire, pour cela vous devez demander un bureau de vote au moins une semaine avant le jour du scrutin. Pourquoi de telles personnes ne restent pas sur les listes plus tard est un mystère pour moi. Il s’avère que pour chaque élection, vous devez être inclus dans la liste.

Je ne décrirai pas le processus électoral réel, car il y a déjà beaucoup d’information.

Paiement pour les élections 2012

Hélas, voici la crevaison principale. Après une journée, et avant cela, il y avait encore 5-7 réunions à propos et sans. Nous n’avons reçu que 250 UAH par jour de l’État!

Nous venions d’un député comme Lev Partskhaladze, plus précisément, nous venions du Parti slave et du Parti de l’Union verte, qui n’étaient même pas sur les listes, mais étaient parrainés par Partskhaladze.

Donc, ce même Partskhaladze a été offensé qu’il n’ait pas passé :-). Et il a décidé de ne pas payer tous les membres de la commission qui travaillaient pour lui. Il a jeté des gens ordinaires, des tantes et des oncles, des grands-parents qui voulaient juste gagner de l’argent aux élections. Après tout, on lui a promis 2000 UAH, ce qui pour beaucoup de gens n’est pas de la mauvaise monnaie.

Quant au paiement des autres partis, Alexandre Tretiakov, le secrétaire du PEC, a payé 2 000 hryvnias, bien qu’il ait été promis un peu plus.

Bref, les candidats ont payé moins pour ces élections que lors des précédentes. Dans les régions précédentes, les membres ordinaires de la commission étaient payés 2400 UAH chacun. Crise cependant!

Et si vous n’étiez pas payé pour l’élection ?

Fondamentalement rien. Parce que prouver qu’on vous a promis quelque chose est irréaliste. Le plus que l’on puisse faire est de dire à vos amis qu’un tel candidat, un connard, puisqu’il ne paie pas d’argent pour le travail et qu’il ne vaut certainement pas la peine de voter pour lui.

Eh bien, une autre option est de ne pas participer aux élections :-). Laissez-les travailler pour 250 UAH pendant une semaine et ne dormez pas pendant une journée.